Retour aux exemples

Jumelages et Jeunesse : vers un réseau européen

Interview avec le Comité de Coordination des Amicales des Villes jumelées avec Nevers

1. Pourriez-vous décrire votre projet en quelques lignes ? (objectifs, partenaires, activités organisées,…)

La Ville de Nevers par l’intermédiaire de son Comité de Coordination des Amicales des villes jumelées de Nevers en partenariat avec des Amicales de Jumelage et des associations de Jeunesse et d’éducation populaire de la ville a organisé sur la période du 1er septembre 2011 au 30 juin 2013, un cycle de rencontres européennes entre des acteurs de la vie municipale, des acteurs de l’animation des jumelages et des acteurs de l’animation jeunesse. Le but de ce projet a été de créer un réseau d’acteurs de l’animation pour développer les échanges internationaux de Jeunes en utilisant tous les partenariats développés par la Ville.

Pour atteindre ce but, le groupe de pilotage a fixé les objectifs suivants :

  • Apprendre à se connaître ;
  • Echanger sur les pratiques et les expériences dans les domaines de l’animation et de l’élaboration de projets ;
  • Acquérir une connaissance des Politiques Jeunesse des différentes villes, des différents pays partenaires ;
  • Participer à travers ce projet à la célébration de l’Année Européenne du bénévolat et du volontariat notamment en faisant mieux connaître le bénévolat et le volontariat et en développant sa dimension européenne ;
  • Favoriser la participation et l’implication des jeunes dans les partenariats notamment les jumelages ;
  • Construire une politique Jeunesse concertée (Elus et sociétés civiles) entre les 10 villes du réseau ;
  • Garantir l’égalité d’accès à une expérience européenne.

Pour cela, sur trois séminaires, ont été développées les activités suivantes : méthodes d’animation non formelle, ateliers thématiques, conférences et débats, soirées interculturelles ouvertes aux populations locales, visites de villes (lieux d’accueil), temps d’observation et d’échanges dans des lieux d’animation Jeunesse, création et développement de moyens de communication entre tous les acteurs du réseau (livret, e-forum, sites des villes). Les langues utilisées dans l’échange ont été le français et l’anglais.

Quelques précisions sur :

  1. Les 3 séminaires organisés
    • Événement 1, du 26 septembre au 2 octobre 2011 à Nevers : se connaître et dégager des objectifs communs de travail ; diagnostiquer les besoins de chacun ; définir comment mettre en place les outils du réseau (livret, e-forum).
    • Événement 2, du 18 au 23 juin 2012 à Siedlce (Pologne) : proposer des actions découlant des objectifs du 1er évènement ; connaître les programmes européens concernant la Jeunesse ; préparer et élaborer (de manière provisoire) les outils du réseau (livret, e-forum).
    • Événement 3, du 2 juin au 8 juin 2013 à Nevers : valider politiquement la démarche de réseau et ses objectifs ; identifier et formaliser les actions ; évaluer l’ensemble du projet.
  2. Les outils réalisés
    • Le livret : un livret présente chaque ville partenaire : ses acteurs (élus, jumelages, structures jeunesse), ses objectifs vis-à- vis des jeunes, les activités de la ville, ses atouts culturels, sportifs, touristiques… Il a été élaboré tout au long des rencontres (fil rouge). Sa conception a été définitivement achevée au cours du 3ème séminaire et il est actuellemnt en cours de réalisation. Il sera largement diffusé aux participants, aux financeurs, aux élus des villes du réseau, aux structures associatives impliquées tant à Nevers que dans les villes partenaires et mis en ligne.
    • L’e-forum : l’e-forum permet l’expression des participants donc traduit de façon la plus dynamique possible les moments importants de ces rencontres (comme le livret, il a été un fil rouge de ces événements). Il est aussi destiné aux informations sur les villes (davantage de visuels), sur les possibilités d’accueil, sur les calendriers des manifestations dans chacune des villes partenaires. Par ailleurs, il est également devenu un espace d’expressions et d’échanges sur des événements forts et va constituer l’un des outils principaux au service de la vie et du maintien d’un réseau durable.

2. L’organisation d’un projet avec différents partenaires européens réserve toujours des surprises ! Auriez- vous une anecdote particulière à raconter ?

Pour ce qui concerne les anecdotes, elles sont surtout liées aux problèmes rencontrés lors des voyages aller ou retour des délégations : problème sur le moment, anecdote ensuite, car chaque délégation devait utiliser différents moyens de transport.

Par ailleurs, lorsque vous réunissez 10 délégations étrangères, il y a inévitablement quelques soucis avec les langues car il est de notoriété que les Français ne sont pas les “meilleurs” en langues étrangères et il y a beaucoup de “pertes” dans les différentes traductions. C’est ainsi qu’au terme des trois rencontres les animateurs Jeunesse des différentes structures ont bien compris l’intérêt d’apprendre et de parler au moins l’anglais en plus de leur langue maternelle.

3. Avez-vous un ou des conseil(s) à donner aux futurs porteurs de projet qui souhaiteraient déposer une demande de subvention dans le cadre du programme « L’Europe pour les citoyens » ?

Voici deux conseils, sur des points essentiels, pour les futurs porteurs de projet :

  • Avoir une équipe solide, dynamique et soudée depuis l’élaboration et le dépôt du projet jusqu’à sa réalisation finale car un tel projet est très porteur et très enrichissant mais lourd à mettre en œuvre.
  • Bien s’assurer de l’engagement des partenaires dans la durée.