Retour aux exemples

MEYTIC : Mobilise the European Youth for citizenship and democracy

Interview avec Arrimage Good'iles

1. Pourriez-vous décrire votre projet en quelques lignes ? (objectifs, partenaires, activités organisées,…)

Le projet MEYTIC a pour but de mettre en relation les structures de jeunesse des régions insulaires et celles des régions continentales afin d’une part, d’échanger sur les perceptions et le sentiment d’appartenance à l’Europe et d’autre part, sur les bonnes pratiques en matière de citoyenneté et de démocratie participative à travers des activités pédagogiques et culturelles.

Les activités du projet s’articulent autour de quatre événements transnationaux relayés sur chaque territoire partenaire par des animations locales. Parmi les 4 évènements transnationaux, les organisations partenaires issues des régions insulaires et continentales vont pouvoir présenter leur point de vue et participer aux débats sur l’avenir de l’Europe en intervenant dans les manifestations et rencontres à forte audience telles que :

  • Le Forum mondial de la démocratie en France sur le thème « Ma vÎLES, mon Europe »
  • Semaine Européenne de Démocratie Locale – SEDL sur le thème : ‘La culture transforme les personnes en de meilleurs citoyens »
  • Conférences transnationales sur le thème “De la citoyenneté européenne à la citoyenneté politique».
  • Festival international de la jeunesse sur le thème « Les nouvelles formes de démocraties participatives versus e-démocratie ».

Pour susciter l’intérêt et favoriser l’implication des jeunes indifférents voire qui rejettent l’Europe en raison de l’éloignement géographique ou/et de la précarité de leur situation sociale, économique. Les partenaires du projet ont à cœur d’expérimenter des idées créatives par l’utilisation de modes d’interaction et d’activités pédagogiques et ludiques sur des sujets européens intéressants les jeunes. Ainsi, ils privilégient l’utilisation des modes d’interaction créatifs et attrayants tels que les podcasts, radios, jeux- débats, speed dating avec les jeunes élus durant des journées portes ouvertes, des forums “demokratiks”, des jeux concours…

Les objectifs du projet sont de :

  • Favoriser la citoyenneté européenne et améliorer les conditions de la participation civique et démocratique au niveau de l’Union des régions insulaires européennes,
  • Encourager la participation démocratique et civique des citoyens au niveau de l’Union, en promouvant les possibilités d’un engagement sociétal, interculturel et volontaire au niveau de l’Union entre les jeunes des régions insulaires européennes et leurs homologues résidant dans les régions continentales.

Les résultats attendus sont :

  • L’amélioration des conditions d’exercice de la démocratie locale dans les régions européennes insulaires par le renforcement des capacités des acteurs intervenant auprès de la jeunesse ;
  • Le développement des échanges de bonnes pratiques entre les jeunesses des régions RUP et continentales sur les nouvelles formes de participation démocratique ;
  • La promotion de l’engagement civique et le volontariat comme un gage d’une meilleure insertion sociale et professionnelle,
  • La sensibilisation des structures jeunesse sur les opportunités offertes par le programme “L’Europe pour les citoyens” en direction des publics éloignés.

2. L’organisation d’un projet avec différents partenaires européens réserve toujours des surprises ! Auriez- vous une anecdote particulière à raconter ?

Le projet MEYTIC réuni cinq régions insulaires et continentales aussi éloignées géographiquement que culturellement ! Durant l’élaboration du programme d’activités communes, nous nous sommes rendus compte que certaines fonctions politiques ne recouvrent pas les même missions et réalités d’un pays à l’autre Pour éviter les erreurs malencontreuses, nous avons beaucoup échangé par Skype et mail afin de définir précisément les statuts administratifs de nos partenaires locaux.

3. Avez-vous un ou des conseil(s) à donner aux futurs porteurs de projet qui souhaiteraient déposer une demande de subvention dans le cadre du programme « L’Europe pour les citoyens » ?

Nous conseillons une grande vigilance sur la sélection des partenaires notamment en veillant à deux critères : en premier lieu , la complémentarité des domaines de compétences nécessaires à l’élaboration d’un programme d’activités original de sensibilisation sur la citoyenneté européenne et en second lieu, l’équilibre dans la répartition des tâches et des activités entre les membres partenaires en favorisant à tous les stades du projet une logique de co-construction.

Autre chose, les porteurs de projet qui ont l’intention de déposer un projet ont intérêt à prendre contact et échanger régulièrement avec le point de contact national, car il est de très bon conseil pour accompagner le porteur de projet dans la finalisation de la candidature.